curiosit_CURIOSITE

LIVRE_VOYAGEUR
Anne Teral

L'histoire se passe dans un immense manoir perdu dans la campagne allemande (enfin je crois car maintenant j'ai un doute). C'est là qu'Ariane va devenir intendante au service du très mystérieux Comte de Furbach. Elle a quitté son ancienne vie pour prendre cet emploi.
Ce soir là, Ariane doit gérer le grand bal annuel donné par le Comte. On se rend vite compte que ce bal n'a rien d'ordinaire. Il permet au Comte de choisir sa future épouse. Ariane est le témoin et la complice privilégiée de ce choix lourd de conséquences.
En effet le Comte de Furbach nous fait penser à quelqu'un.....comme Barbe-Bleue, il épouse des jeunes filles à qui il interdit une partie du château et comme lui, il ne supporte pas que ces épouses fassent preuve de curiosité....

Ce livre ayant interpellé Laetitia, elle l'a donc proposé comme livre voyageur. Il est parti d'abord chez Denis, puis chez Stephie pour arriver chez moi.

J'ai choisi de recevoir ce livre car j'aime découvrir de nouveaux auteurs. En plus le sujet me plaisait bien. J'ai toujours aimé les contes et celui de Barbe-Bleue me dérange. Je trouve que c'est loin d'être un conte pour enfant...mais bon ceci est une autre discussion.

Quand j'ai commencé à lire ce livre, j'ai du l'arrêter une première fois. Le langage était trop compliqué pour l'état d'esprit du moment. J'ai donc attendu d'être en vacances et d'avoir l'esprit plus libre. Je rejoins Laetitia en disant que l'écriture est surprenante. J'ai été assez destabilisée au départ et puis finalement j'ai aimé. Les phrases sont courtes, précises et tellement riches en même temps.
Quant à l'histoire, tout est suggéré par Ariane qui ne dit les choses qu'à demi-mots. On sent à la fois sa culpabilité et son attirance envers le comte. Je regrette pourtant, comme laetitia, que la référence au conte de Barbe-Bleue soit si superficielle.

Merci à toi Laettia pour cette découverte, même si elle ne restera pas ancrée dans ma mémoire.

Je suis la dernière de la liste, alors à qui le tour??????...ce serait dommage qu'il s'arrête là.