Dans le cadre du dernier Blogoclub, nous avions lu les oeuvres de Boris Vian. J'avais lu à ce moment là "J'irai cracher sur vos tombes". Comme j'avais vu que Boris Vian avait fait des oeuvres vraiment différentes, j'avais donc décidé de lire aussi celui-ci.

_cumeL'écume des jours

Boris Vian

C'est l'histoire de Colin, un personnage riche qui a une vie de profit. Il va décider un jour de rencontrer l'âme soeur. C'est en la personne de Chloé qu'il va la trouver. Très vite, un amour très fort va lier les deux personnes. Suite au mariage, une terrible nouvelle s'abat sur le couple. Chloé est gravement malade.
Autour d'eux, on suit également la vie de leur groupe d'amis. Chick, un ingénieur, fan de Jean-Sol Patre, est prêt à tout pour collectionner des objets de son idole. Nicolas est le cuisinier de Colin. C'est un fêtard qui aime collectionner les filles. Du côté des filles, il y a Alise, la petite amie de Chick qui désespère car il ne la demande pas en mariage et Isis qui aimerait bien une petite amourette avec Nicolas.
L'histoire parait normale. Sauf que surprise, on tombe dans un monde complètement loufoque. Chloé a un nénuphar dans le poumon, l'appartement devient change de forme, ils ont pour animal de compagnie une petite souris aux moustaches noires....

L'histoire n'est pas facile à raconter et c'est pareil pour mes impressions de lecture. J'ai aimé découvrir cette écriture délirante remplie d'images et de symboles. Et pourtant j'ai l'impression d'être passée à côté de cette histoire d'amour. Je pense que c'est un livre qui s'étudie, qui se lit et se relit plusieurs fois afin de comprendre où l'auteur veut nous emmener. Je suis assez frustrée aussi au niveau des nombreuses références au monde du jazz. Ma culture n'est pas assez développée dans ce domaine et c'est dommage, je pense que ça gâche une partie de la lecture.
Bref, j'ai un sentiment en demi-teinte comme si je n'avais mis qu'un pied dans le roman.J'ai préféré ma première expérience.....même si c'est difficile de comparer, tant les deux romans sont différents.
En tout cas, je suis contente d'avoir découvert un auteur dont j'avais beaucoup entendu parler, et je lirai d'autres livres de lui. J'ai encore deux Vernon Sullivan (un de ses pseudos) dans ma PAL.